63% des français sont plus favorables à une baisse des impôts qu’à une amélioration des prestations fournies par les services publics (31%).

Stat31

On observe une poussée des préoccupations concernant l’éducation (+5 points en un an) et la fiscalité (+6 points). L’image de l’action de l’état c’est nettement dégradée cette année (-13 points sur la fiscalité et -16 points sur l’éducation).
L’emploi reste la plus grande priorité (11 points devant l’éducation), toutefois en diminution cette année (-3 points).

La mauvaise opinion des français à l’égard des services publics est d’abord fondée sur les informations relayées par les médias classiques (journaux, tv, radios), à 29%, ensuite par les expériences de l’entourage, à 26%, puis par les conversations avec d’autres personnes, 16% et enfin par les articles sur internet et les réseaux sociaux, 7%.

Source : BVA, « Le Baromètre des services publics », Janvier 2014

Lien vers le rapport complet et les données : http://www.bva.fr/data/sondage/sondage_fiche/1430/fichier_barometre_bva_institut_paul_delouvrier_sur_les_francais_et_les_services_publicsfecc9.pdf

Une réponse sur “63% des français sont plus favorables à une baisse des impôts qu’à une amélioration des prestations fournies par les services publics (31%).”

  1. tant que nous sommes réduit à de l’opinion(caractère individualiste de la pensée) le résultat ne changera pas..
    Comment la state pourrait-elle relevée et interprété autrement le désir des gens ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *