59% des français considèrent que l’Europe aggrave les effets de la crise économique. Lien avec les profils électoraux.

Stat20

La moitié des français ne s’intéressent pas à ces élections.

59% considèrent que les résultats des élections européennes vont avoir un impact sur la situation en France et 64% sur la situation en Europe. 64% tiennent principalement compte des problèmes qui se posent en France pour émettre leur choix. 71% comptent utiliser ces élections pour exprimer leur mécontentement. L’UMP et le FN constituent ensemble 49% des intentions de vote.

Problématique des profils électoraux:
Nous le savons, les abstentionnistes sont en moyenne plus jeunes.

Les valeurs du FN et de l’UMP sont proches, immigration et insécurité sont les thèmes les plus cités par ces 2 types d’électeurs dans les enquêtes.

Or, il y a une forte sur-représentation du vote UMP parmi les personnes âgées de plus de 60 ans. Étant donné la forme de la pyramide des ages et son évolution à venir…que pensez-vous d’un redressement des résultats électoraux en fonction de critères socio-démographiques?

Source :  Ipsos, TNS Sofres-Sopra « Intentions de vote aux élections européennes 2014 »

Etude complète TNS : http://www.youscribe.com/BookReader/IframeEmbed?productId=2428759&width=100%25&height=0&startPage=1&displayMode=scroll&documentId=2405856&fullscreen=1&token=

4 réponses sur “59% des français considèrent que l’Europe aggrave les effets de la crise économique. Lien avec les profils électoraux.”

  1. mon sentiment:
    les segments « âge » ont un sens en terme logistique(a chaque âge ses nécessité)…pas politique.
    l’élection est une confiscation politique.
    Les « non jeunes » abstentionnistes ont été effacé du regard publique depuis belle-lurette, bien malin celui qui pourra les quantifiés….

  2. L’idée est que les résultats électoraux dépendent directement de la structure de la population (dans cet exemple, en terme d’age). Si l’on reste sur la problématique de l’insécurité, les enquêtes montrent que les séniors y sont plus sensibles, ils vont donc davantage s’orienter vers des candidats ou ce thème a une place importante, voire primordiale. Si l’on considère la France ou les plus de 60 ans représentent aujourd’hui près de 25% de la population et si l’on résume la démocratie uniquement au critère de maximisation de la satisfaction du plus grand nombre (par le biais du vote actuel), il est évident que le thème de l’insécurité prend une place importante.
    Maintenant, étant donné les prévisions d’évolution de structure de la population et particulièrement l’accroissement de la part des 60 ans et + dans l’ensemble de la population, toutes choses égales par ailleurs, il apparait évident que le thème de l’insécurité prendra de plus en plus d’importance (et les partis/candidats plébiscitant ce thème remporteront de plus en plus de voies).
    Autrement dit, il y a une corrélation importante entre l’évolution de la structure de la population et les résultats aux élections.

    Ma question est donc de savoir s’il est cohérent que notre démocratie aie pour objectif de satisfaire le plus grand nombre ou s’il vous parait intéressant d’affiner le mode électoral pour qu’il soit moins dépendant de l’évolution de la structure de la population.

    C’est une question qui se pose aussi dans le contexte de revendications des minorités, dont l’influence électorale dépend directement de la taille de cette sous-population dans la population totale.

  3. donstat; j’arrive pas explorer ta proposition car je suis en conflit axiologique avec notre régime…

    Le mode représentatif républicain est électoral(élitiste), il induit une sélection par le biais de l’école qui encouragera certains et découragera les autres…. Ceci ayant pour effet secondaire notable de laisser le sentiment que la connaissance n’est pas faite pour tous…
    Le mode représentatif démocratique est le tirage au sort.
    sinon il y a la politique participative et non pas représentative…..

    Notre république est sensée contenir des aspects démocratique principalement garantie par une presse indépendante de qualité….

    Je suis démocrate et partisan d’une politique participative, mais une notion intrinsèque à la république m’est chère « la chose publique ». le droit fondamentale de s’exprimer librement par la publication….

    Notre république n’est pas inspirée directement de Platon mais de l’interprétation que les Romains ont fait dans une perspective impérialiste puis universelle(catholique) dés lors que le latin est devenu langue véhiculaire pour les besoins évangélistes chrétiens.
    Les canons induits dans l’idiome latin demeure dans les langues latines vernaculaires…dont nous sommes.

    A mon sens, pour réellement saisir la forme particulière de notre république le personnage clé c’est Napoléon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *